J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus

Vous êtes ici :

Barre d'outils

Avec 56,8 Milliards € et 11% de hausse en 2014 (1), le e-commerce tient une place grandissante dans les échanges entre les marques et leurs clients. On pourrait vite l’oublier : ce succès a été rendu possible grâce à des modèles logistiques performants et innovants. Car, de l’envie jusqu’à sa matérialisation, suivre les schémas complexes du commerce d’aujourd’hui est un défi quotidien.

Sommaire

De la logistique de puissance à la logistique connectée

La mondialisation a fait tomber les barrières de distance entre fournisseurs et clients. Assurer la livraison au bon destinataire dans les temps contractuels ne suffit plus. Multi-équipé pour acheter en ligne, le consommateur aime à changer d’avis, refuse d’attendre, et zappe vers la concurrence à la moindre contrariété logistique.

Aux marques de s’adapter. Entrer dans un magasin, succomber à une envie, et vouloir repartir mains libres pendant que le colis est acheminé vers son domicile (store to web) est devenu banal.

 

L’exigence du Jour J

Pour matérialiser sans délais les désirs de leurs clients et éviter de les voir fuir vers une plate-forme plus réactive, les géants du e-commerce comme Walmart, Amazon, ou eBay expérimentent la livraison au jour J. Une organisation rendue possible par l’utilisation d’algorithmes prédictifs qui analysent les comportements d’achat… et devancent les désirs du consommateur.

Tout comme venir en magasin chercher soi-même un bien tout juste commandé sur Internet que l’on ne saurait attendre jusqu’à demain (web to store). Or, pour répondre aux contraintes de ce commerce ultra-connecté, il est essentiel que la logistique le soit également et épouse une logique multicanale.

Simple ? Pas vraiment puisqu’assurer l’approvisionnement d’un point de vente en BtoR (flux réguliers et constants) et la livraison des clients en BtoC (flux fragmentés et aléatoires) répond à des logiques de travail et d’équipement très différentes.
La complexité des flux à gérer demande d’énormes investissements en automatisation pour faire de l’entrepôt une véritable usine à traiter des colis capable de s’adapter à la typologie des destinataires, boutiques et particuliers.

La logistique : une opportunité de différenciation pour les marques

Quand il passe commande, le consommateur scelle un contrat de confiance avec le commerçant et attend que ce dernier ait pris les dispositions pour assurer une livraison de qualité. Toute défaillance pourra lui causer du tort et lui faire perdre des clients. D’aucuns l’ont bien compris en choisissant de confier ce maillon essentiel de leur développement à des spécialistes comme Viapost, acteur majeur du secteur en France avec ses 10 plates-formes et 1 400 collaborateurs formés. Disposant d’un outil de production moderne et adapté aux contraintes du e-commerce, Viapost fait entrer ses clients dans l’univers de la logistique connectée, qui traite avec une efficacité identique les livrables du plus mécanisé au plus manuel en intervenant sur toute la supply chain : du conseil à la gestion des commandes, en passant par le pilotage de la livraison.

 
 

(1) Fevad, « Bilan annuel du e-commerce en France en 2014 », 2015.


Contactez-nous

Par téléphone

0892 68 22 18

Par courrier

Portail Grands Comptes
Direction Commerciale
9 Rue du Colonel Pierre Avia
75757 PARIS CEDEX 15