J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus

Vous êtes ici :

Barre d'outils

Courriers connectés, catalogues interactifs et flyers intelligents : le marketing direct se dope aux nouvelles solutions digitales.
La preuve que du papier à la réalité augmentée, il n’y a qu’un pas, que les marques ont tout intérêt à franchir.

 

PAPIER ET DIGITAL, UN DUO GAGNANT POUR TOUCHER LE CONSOMMATEUR

Dans l’univers du marketing direct, canal digital et traditionnel s’enrichissent l’un l’autre. Près de 9 consommateurs sur 10 se sont déplacés en magasin après avoir reçu un imprimé publicitaire et les trois quarts ont consulté le site internet de l’enseigne(1). Conscientes de l’efficacité de cette approche phygitale, les marques cherchent à en tirer le meilleur parti. Comme Ikea avec son catalogue interactif qui permet, via l’appli dédiée, d’organiser son dressing ou de visualiser virtuellement un meuble dans n’importe quelle pièce. Preuve que le papier a de beaux jours devant lui quand il se décline à la sauce digitale, Renault a lancé une campagne de mailing auprès de 300 000 contacts avec un courrier interactif doté d’un QR code pour découvrir des vidéos de sa nouvelle Mégane. De quoi inciter le consommateur à se déplacer vers les boutiques. Et à utiliser son smartphone. Selon les derniers chiffres publiés par Adobe, le mobile a généré 36 % des revenus du dernier Black Friday aux États-Unis, soit plus de 1,2 milliard de dollars.

LA RÉALITÉ AUGMENTÉE, LE BOOSTER DU PHYGITAL

À elle seule, la réalité augmentée, autrement dit la possibilité d’ajouter des couches d’imagerie numérique sur le monde réel, devrait représenter un marché de quelque 80 milliards de dollars d’ici à 2025(2). Un nouvel eldorado que La Poste n’a pas hésité à conquérir en lançant Courrier plus, son application de réalité augmentée (lire l’encadré ci-dessous). Destinée à enrichir le catalogue papier de vidéos et de pastilles virtuelles, elle est un booster pour les marques en quête d’innovation et de proximité avec leurs clients. Et ça marche. « Lorsque Apicil a utilisé la réalité augmentée dans ses mailings pour créer des dialogues virtuels entre ses commerciaux et des prospects, la mutuelle de santé a enregistré un taux de transformation en augmentation de 36 % », explique Catherine Daneyrole, directrice Business Unit Courrier et Media Relationnel de La Poste. Un moyen efficace d’engager le client dans une relation privilégiée. Un chiffre en phase avec les derniers résultats de l’institut d’études américain Winterberry Group, qui indique que le taux de retour après réception d’un courrier « augmenté » atteint 37 %, contre 3 % pour un courrier classique.

Courrier augmenté

 

Retrouvez l'intégralité de l'article sur Capital.fr

Sources:

Droit d'auteur image vignette article : Zapp2Photo

(1) Selon les résultats d’une étude McKinsey

(2) selon une étude de Goldman Sachs Research

     
 

LES INTERNAUTES ONT AUSSI CONSULTE :

 
  Réalité augmentée: l'innovation marketing qui va révolutionner le marketing des entreprises Burton Of London innove avec un courrier en réalité augmentée  
   
 

 


Contactez-nous

Par téléphone

0892 68 22 18

Par courrier

Portail Grands Comptes
Direction Commerciale
9 Rue du Colonel Pierre Avia
75757 PARIS CEDEX 15