J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus

Vous êtes ici :

Barre d'outils

 

A l’ère de l’hyper connexion et de la tendance au tout digital, on pourrait croire que le courrier publicitaire est devenu le parent pauvre des médias auprès du grand public. On l’imagine terrassé par sa descendance numérique de première et seconde génération, (emails et sms), montré du doigt par la génération Z, grande consommatrice de vidéos, un smartphone greffé aux pouces. Il n’en est rien ! Ni poussiéreux, ni affaibli, le courrier publicitaire est un Super-média puissant et aimé du grand public. Il entre chaque jour dans 25 millions de  foyers, porteur de bons plans, de promotions et d’informations. Prêtant main forte à ses partenaires médias, il se révèle extrêmement efficace en tant que générateur de drive to store et drive to web. Aujourd’hui, il est capable de se transformer et d’enrichir ses contenus grâce à la réalité augmentée… Le courrier publicitaire n’a donc pas fini de vous surprendre…

BALmétrie publie les résultats d’audience du courrier publicitaire pour la quatrième année consécutive en collaboration avec l’institut IPSOS et le CESP. Découvrez tous les détails de performance 2015, les pouvoirs insoupçonnés de ce média incontournable … et affranchissez-vous de vos idées reçues sur le courrier !

 

Idée reçue N°1 : personne ne le lit, il va directement à la poubelle !

 

Faux, pas moins de 93,4% des Français ont lu au moins un courrier chaque semaine ! L’audience de l’imprimé publicitaire a progressé de 0,6 points en 2015 par rapport à 2014. Avec  plus de 7 milliards d’euros dépensés par an, l’imprimé publicitaire est le 4eme support publicitaire en France.

 

 

 

 

 30% de logiciels « Adblockers » installés 17% des français ont collé un Stop pub sur leur boîte aux lettres  

Idée reçue N°2 : il n’est pas apprécié !

 

Faux, c’est le média préféré des français pour recevoir de la publicité, pour 29% des français, devant la télévision (27%) et Internet (21%)(1). De plus, alors que la tendance à l’emploi de  logiciels bloqueurs de publicité se confirme chez les internautes qui refusent de subir les publicités qu’ils jugent intrusives et non pertinentes, la majorité des français n’a pas apposé de stop pub sur sa boîte aux lettres ! Un signe que les français sont réceptifs aux messages publicitaires qu’ils choisissent de lire quand ils le souhaitent. Pour profiter d’une offre ou découvrir un nouveau produit/service…

 

 

 

 

 

Idée reçue N°3 : il n’est pas ciblé !

 

Faux, le courrier publicitaire permet un ciblage fin, selon différents critères… le Groupe La Poste bénéficie de nombreuses offres de fichiers renseignés et remis à jour régulièrement et les possibilités  sont très nombreuses même sur les imprimés non-adressés qui peuvent bénéficier d’un ciblage géographique. Sans compter que le courrier intéresse tous les français, aussi bien les hommes que les femmes, de tous âges, de toutes catégories socio-professionnelles, autant ruraux qu’urbains…

> 36 millions d'individus

> 25 millions de foyers

> Plus de 400 critères de ciblage possibles (2).

 

Idée reçue N°4 : les jeunes ne l’aiment pas !

 

Faux, le courrier publicitaire est ancré dans le quotidien des jeunes consommateurs de 18-25 ans, depuis le catalogue de jouets de leur enfance aux flyers et prospectus de leur adolescence. Jugé utile et bien accueilli par les jeunes, ils considèrent sa lecture comme un moment de plaisir. Porteur de bons plans, de promotions et d’informations réactualisées, il est conservé en prévision d’un achat futur. Curieux et à l’affût des bons plans, les jeunes apprécient d’être informés des offres disponibles dans leur zone de chalandise. D’où l’importance d’un bon ciblage géographique(3).

   1 jeune sur 2 se déclare impatient de lire des prospectus 1 jeune sur 2 parcourt les prospectus le jour de leur réception 4 jeunes sur 5 considèrent la lecture des imprimés publicitaires comme un moment de plaisir 65% des jeunes ne souhaitent pas apposer de stop-pub pour limiter la réception de courrier non-adressé.

 

 

Idée reçue N° 5 : il est dépassé !

 

Faux, si les usages du numérique ne cessent de se multiplier, ils ne remplacent pourtant toujours pas l’imprimé qui garde une place de choix dans le quotidien des jeunes. En effet, ils sont 81% à déclarer lire des imprimés publicitaires au moins 1 fois / semaine et 80% déclarent les conserver (source Opinion Way pour Bonial Juillet 2015).

Avec le développement des QR codes, de la reconnaissance d’image et de technologies telles que la réalité augmentée, le papier s’offre un bain de jouvence en devenant connecté, l’innovation courrier connecté de La Poste allie l’impact du papier et l’interactivité du numérique. Votre communication s’enrichit ainsi de nouvelles fonctionnalités (prise de rendez-vous, localisation de point de vente, collecte de données, demande de devis…) et gagne en efficacité !

 

 

Idée reçue N°6 : il n’est pas efficace !

 

Faux, c’est un média qui incite au « passage à l’acte » : 47% des Français se sont rendus dans un magasin dans lequel ils n’ont pas l’habitude d’aller suite à la réception d’un courrier (source : Etude parcours courrier CSA juin 2015). Ce chiffre est confirmé par une autre étude TGI de Kantar Media d’avril 2015 dans lequel il est indiqué que « 37% des français estiment qu’il incite à se rendre en magasin » (1er média, loin devant les autres).

 

Le Groupe La Poste propose donc de nombreuses solutions pour recruter, fidéliser et développer votre clientèle.

 

Pour en savoir plus : http://www.laposte.fr/entreprise

 

(1) Source : TGI France avril 2015 – Kantar Media – Base : Ensemble 15 ans et +
MyPostTest – Base de données de post test réalisés par Mediapost Publicité – 338 cas de Courriers Adressés  - 151 cas d’Imprimés publicitaires

(2) Source Mediaprism 2015
Pour en savoir plus sur les résultats d’audience Balmétrie 2015, rendez-vous sur : http://www.balmetrie.fr

(3) Source Opinion Way pour Bonial Juillet 2015

     
 

LES INTERNAUTES ONT AUSSI CONSULTÉ :

 
   
   
 

 


Contactez-nous

Par téléphone

0892 68 22 18

Par courrier

Portail Grands Comptes
Direction Commerciale
9 Rue du Colonel Pierre Avia
75757 PARIS CEDEX 15