J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus

Vous êtes ici :

Barre d'outils

Pour naviguer tranquilles, de plus en plus d’internautes utilisent un Ad Blocker (1). Jusqu’ici limité aux ordinateurs, le phénomène se propage à présent aux mobiles. Une ironie pour le modèle économique du web basé sur une gratuité de lecture financée par la publicité. Alors comment réussir sa stratégie publicitaire face à ce phénomène ? Réinventer la publicité numérique et penser Multicanal? Décryptage d’un phénomène qui oblige publicitaires, annonceurs et éditeurs à revoir leur stratégie.

Sommaire

Il est loin le temps où Ad Block n’était qu’un module participatif bloquant les fenêtres publicitaires intempestives. C’était en 2002 et l’objectif d’alors était de « rendre Internet meilleur » en incitant les éditeurs à développer des publicités moins intrusives.

Par la magie du crowd funding, l’application confidentielle se professionnalise en 2011 et fait des émules. Aujourd’hui 1 internaute français sur 4 de moins de 35 ans utilise un bloqueur de publicité pour améliorer son confort de lecture et se protéger du tracking (2).

Un message fort envoyé aux annonceurs : non à la publicité subie, disruptive et sans rapport avec leurs centres d’intérêts. Paradoxalement, ces jeunes qui bloquent massivement la publicité en ligne n’utilisent pas de stop-pub et apprécient le courrier publicitaire (3). En digital comme en papier la personnalisation est la nouvelle règle du jeu publicitaire.

Améliorer l'expérience utilisateur : une nécessité

En France, un quart des internautes utilise un Ad-Blocker (5). Parmi eux, les jeunes (16 - 35 ans), technophiles, branchés et gros consommateurs de web (jeux, vidéos, informations et réseaux sociaux) sont sur-représentés. Exigeants et très informés, ils refusent de subir les publicités qu’ils jugent intrusives ou non pertinentes. À leurs yeux, les bannières, pop-up, vidéos en pré-roll, animations display sonores représentent autant d’éléments intrusifs qui ralentissent leur navigation, perturbent la lisibilité en réduisant l’espace disponible et leur empêche un accès rapide aux contenus. Le bloqueur de publicité contribue à améliorer leur expérience d’Internet.

 

 

   

 

 

Le ciblage : clé d'une stratégie publicitaire efficace

La bannière a cessé d’être rentable et les vidéos en pop-up qui ne seraient pas bloquées sont stoppées rapidement donc non lues (6). Pourtant les Digital Native ne sont pas publiphobes. Ils sont même parmi les premiers à partager les publicités virales dont la créativité a été appréciée. Ils sont friands de contenu rédactionnel et d’informations sur les marques et produits qu’ils apprécient. Et toujours à l’affut de bons plans et promotions. Le blocage semble donc réservé aux seules « mauvaises » publicités. L’enseignement à tirer de cette révolte numérique ? Développer des campagnes créatives et ultra-ciblées, seul moyen de toucher sa cible et générer clics et ROI. Le Retargeting, issu de la collecte de data en ligne, permet par exemple d’identifier et de cibler des clients potentiels grâce à l’étude de leur comportement sur internet et donc de leur faire parvenir en temps réel une offre adaptée à leur profil consommateur.

 

 

Le Mailing papier, un support qualitatif et apprécié

L’imprimé publicitaire bénéficie d’une place de choix en tant que diffuseur de contenus des annonceurs.    Support qualitatif, l’imprimé se conserve avec l’avantage de laisser à son lecteur le choix de consulter et d’utiliser l’imprimé quand (et si) bon lui semble. Jugé utile et bien perçu par les jeunes, sa lecture est associée à un moment de plaisir. Apprécié en tant que porteur d’informations, de bons plans et de promotions, il est conservé et utilisé pour s’informer en prévision d’un achat on-line ou in-store.

 

Réussir votre campagne publicitaire avec La Poste

Tout le secret d’une campagne papier ou digitale réussie réside donc dans le ciblage. Personnaliser le message et les contenus c’est augmenter ses chances de toucher sa cible. Etre lu, compris et partagé. En mono-média ou en multicanal. Un ciblage géomarketing fin et un fichier client bien renseigné sur les comportements d’achat, les centres d’intérêt, la localisation et les catégories sociodémographiques de vos clients sont des composants essentiels pour réussir une campagne de mailing, e-mailing ou sms, en conquête comme en fidélisation.

 

Pour en savoir plus sur les offres :

Destineo

Media Data Live

 

(1) Logiciels bloqueurs de publicités.
(2) Récolte des données personnelles pendant la navigation.
(3) Etude Opinion Way pour Bonial - Juillet 2015.

(4)Etude Adobe et Paigefair – 2015.
(5) Source : Comscore  2015.

(6) Etude Integral Ad Science – 2015 : la proportion de publicités en ligne considérées comme visibles était de 43,8 % en juin 2015. C’est 56,2 % des publicités en ligne qui ne seraient jamais vues par personne.

Crédit photos : © fotolia - georgejmclittle / Jakub Jirsak


Contactez-nous

Par téléphone

0892 68 22 18

Par courrier

Portail Grands Comptes
Direction Commerciale
9 Rue du Colonel Pierre Avia
75757 PARIS CEDEX 15